La  sinusite

Pathologie Sinusite
Pathologie Sinusite

Connue pour les pénibles douleurs qu’elle provoque au niveau des pommettes et autour des yeux, la sinusite est une inflammation de la muqueuse des sinus d’origine infectieuse ou allergique. Faisant souvent suite à un rhume, elle peut être fatigante et dans certains cas, nécessiter un traitement antibiotique.

Les sinus, de quoi s’agit-il ?

Les sinus sont des cavités des os de la face tapissées de muqueuses situées autour du nez. Ils communiquent avec les fosses nasales par de petits canaux et produisent du mucus destiné aux défenses immunitaires de l’appareil respiratoire. Nous avons quatre paires de sinus :

  • Deux sinus maxillaires de chaque côté de la mâchoire supérieure
  • Deux sinus frontaux au-dessus des yeux, au niveau du front
  • Deux sinus ethmoïdaux et deux sinus sphénoïdaux, situés en profondeur derrière les yeux

Pourquoi ça m’arrive ?

Une sinusite infectieuse est principalement d’origine virale, plus rarement bactérienne. Elle est souvent la complication d’un rhume, d’où l’importance de bien soigner son rhume pour éviter la sinusite ! Elle peut aussi être favorisée par une infection dentaire à proximité ou accompagner une rhinite allergique. Les sinusites maxillaires sont plus couramment d’origine virale, tandis que le sinusite ethmoïdales, frontales et sphénoïdales sont généralement bactériennes (pneumocoque, streptocoque…).

Lorsque les sinus sont attaqués par un microbe ou un allergène, leur muqueuse s’enflamme et le diamètre des canaux entre les sinus et les fosses nasales se réduit. Le mucus s’évacue mal, ce qui entraîne une pression douloureuse au niveau des sinus.

Comment se manifeste une sinusite ?

La sinusite entraîne :

  • Une congestion nasale avec un nez bouché et qui coule
  • Une douleur, une pesanteur et/ou une pression faciale : au niveau des pommettes en cas de sinusite maxillaire, au-dessus d’un œil en cas de sinusite frontale, en profondeur derrière un œil en cas de sinusite sphénoïdale, vers la racine du nez et la tempe en cas de sinusite ethmoïdale
  • Une fatigue
  • Une sensation de malaise
  • Des maux de tête ou de nuque
  • Une fièvre modérée (moins de 38°5) qui peut être plus élevée en cas de sinusite d’origine bactérienne

Comment évolue une sinusite ?

Tout d’abord, sachez que bien soigner un rhume permet de réduire le risque qu’il évolue en sinusite. La sinusite maxillaire, virale dans 90% des cas, guérit en moins d’une semaine, mais une surinfection par une bactérie est possible. Les sinusites frontales, ethmoïdales ou sphénoïdales, la plupart du temps d’origine bactérienne, peuvent se compliquer d’infections de l’œil, des os ou des méninges. La plupart des sinusites infectieuses guérissent spontanément en 1 à 3 semaines mais une consultation médicale est recommandée.

Une sinusite peut également être chronique, c’est-à-dire durer plus de 3 semaines, et provoquer les mêmes symptômes sous une forme atténuée. Ses causes sont diverses : une infection dentaire traînante, une allergie, une infection par un champignon, une malformation des sinus, des polypes, etc.

Comment soulager les symptômes de ma sinusite ?

Lors d’un rhume ou d’une rhinite allergique, mouchez-vous régulièrement et réalisez des lavages de nez avec un spray à base d’eau de mer pour réduire la congestion, éliminer les impuretés, les allergènes et les microbes des fosses nasales. Les symptômes d’une sinusite virale sont soulagés par des antidouleurs, des décongestionnants nasaux, des anti-inflammatoires, des lavages de nez : demandez conseil à votre médecin et/ou pharmacien. Une sinusite bactérienne nécessite une consultation médicale et, parfois, un traitement antibiotique. Les traitements de la sinusite sont à associer avec des règles hygiéno-diététiques telles que :

  • Boire de 1,5 à 2 L d’eau
  • Se reposer autant que possible
  • Eviter de fumer et de s’exposer à la fumée du tabac
  • Se laver le nez avec une eau de mer
  • Dormir la tête surélevée par un coussin supplémentaire pour faciliter la respiration
  • Réduire le chauffage afin que la température du domicile ne dépasse pas 20°C

Consultez rapidement si :

  • La douleur persiste ou augmente malgré 2 jours de traitements symptomatiques
  • La douleur devient pulsatile (ça «tape »)
  • L’écoulement nasal devient purulent d’une seule narine
  • La fièvre monte au-delà de 38°5 ou persiste plus de 3 jours
  • Des troubles visuels, un gonflement d’une paupière ou de forts maux de tête apparaissent

OMS : Rhinite allergique et sinusite http://www.who.int/respiratory/other/Rhinitis_sinusitis/fr/.
Assurance Maladie, site Web ameli.fr, dossier « Sinusite ». https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/sinusite.
HAS : Fiche Mémo – Sinusite de l’adulte, novembre 2016.
Collège Français d’ORL et de Chirurgie Cervico-faciale : Item 145 (ex item 90) : Infections nasosinusiennes de l’enfant et de l’adulte, UMVF 2014.
Papon JF : Traité de Médecine Akos, Sinusite, EMC 6-0460, Elsevier Masson 2009.

Les solutions HUMER

Nos solutions HUMER pour aider à prévenir le rhume et la rhinite allergique

Nos solutions HUMER pour soulager les symptômes de la sinusite

2019-10-08T10:37:40+02:00

D’autres cookies sont utilisés pour vous offrir une meilleure expérience, vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.