Plantain (Plantago spp.)

plantain plantes et ingredients
plantain plantes et ingredients

Nom botanique : Plantago spp

Une longue tige dressée sur un amas de feuilles longues et épaisses, à nervures marquées et légèrement velues, parsemée de minuscules fleurs crème légèrement parfumées… Voilà le plantain ! En vous promenant et même dans votre jardin, vous avez toutes les chances de rencontrer cette plante vivace très commune des bords des chemins, des prairies, des talus et des lisières des forêts. Considérée comme une mauvaise herbe sur les pelouses, elle a pourtant été célébrée pour ses bienfaits depuis la nuit des temps !

La présence documentée du plantain en Europe remonterait à 4000 ans. Son nom provient-il de la forme de pied de ses feuilles ou de son abondance sur les chemins ? Le doute demeure : plantago signifie plante (des pieds), son nom allemand signifie « roi des chemins » et dans le Nouveau Monde où il a été introduit par les colons, les Indiens l’ont surnommé « empreinte de pied de l’homme blanc ».

Bien plus qu’une mauvaise herbe, une plante sacrée !

La feuille séchée de plantain a été largement utilisée depuis l’Antiquité : le Grec Dioscoride l’a décrite et recommandée dans son ouvrage « De materia medica » tandis que le Romain Pline la conseillait pour de nombreux troubles. Les Druides ont quant à eux élevé le plantain au rang d’herbe sacrée ! Chez les Scandinaves, la groblad ou « feuille soignante » est citée dans les légendes nordiques. La renommée du plantain n’a pas faibli durant les siècles suivants et Shakespeare lui-même l’a cité dans ses pièces comme Roméo et Juliette. On sait aujourd’hui que le plantain contient différents sucres naturels comme des mucilages et d’autres polysaccharides, des iridoïdes comme l’aucubine qu’elle partage avec le Gingko biloba, des flavonoïdes, des acides phénoliques dont l’actéoside, des tanins, des terpènes, des vitamines et des minéraux.

Lacoste S : D’ici ou d’ailleurs, les plantes qui guérissent, Editions Leduc 2018, pp. 365-366.
Ghedira K, Goetz P, Le Jeune R : Plantago major L. et Plantago lanceolata L. (Plantaginaceae), Phytothérapie (2008) 6: 367–371.
Encyclopédie des plantes médicinales, Editions Larousse, 2001, p.250.

Les solutions HUMER

Nos solutions HUMER contenant du Plantain

2019-12-04T14:18:03+01:00

D’autres cookies sont utilisés pour vous offrir une meilleure expérience, vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.