Chitosan

chitosan plantes et ingredients
chitosan plantes et ingredients

Le chitosan est un biopolymère issu de la chitine, le type de sucre complexe, ou polysaccharide, le plus abondant dans la nature après la cellulose des plantes. La chitine se trouve notamment dans la carapace des crustacés (crabes, homards, crevettes), les cuticules d’arachnides (scorpions), mais aussi dans la tige, la paroi cellulaire ou les spores de certaines familles de champignons. Elle est un élément de soutien des tissus qui donne, selon les besoins de son hôte, rigidité ou souplesse.

Une longue histoire scientifique et des applications prometteuses

La chitine a été isolée pour la première fois au début du XIXe siècle par le professeur français Henri Braconnot à partir d’un champignon. Le nom donné à cette substance quelques années plus tard par un autre scientifique provient du grec et signifie « tunique » ou « enveloppe ». Le physiologiste Charles Rouget a ensuite réussi à modifier la chitine en 1859 et obtenir une substance qui sera plus tard baptisée « chitosan » par un chimiste allemand. Sa structure sera plus précisément décrite dans les années 1930 et fera l’objet d’une première monographie dans les années 1950. Depuis, il a été très étudié et a suscité un intérêt croissant pour ses propriétés chimiques, physiques et biologiques ainsi que pour ses importants atouts : sa biodégradabilité, sa biocompatibilité et sa non toxicité.

Durant ces 30 dernières années, le chitosan a été développé en tant que biomatériau pour des utilisations dans les industries textiles, agricoles, alimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques. Il est aujourd’hui produit dans le monde entier : Japon, Amérique du Nord, Inde… Le chitosan est obtenu par broyage, extraction des substances indésirables (protéines, minéraux, pigments) de la matière première à laquelle la chitine est mélangée, puis par désacidification et purification. Bien que le chitosan extrait de crustacés soit le plus courant, le chitosan issu de champignons permet d’obtenir un polymère ultrapur à partir d’organismes sélectionnés, ce qui est particulièrement utile pour des applications biomédicales.

Raafat D, von Bargen K, Haas A, Sahl HG : Insights into the Mode of Action of Chitosan as an Antibacterial Compound. Appl Environ Microbiol. 2008;74(23):7455.
Sandeep SM et al : A brief overview on chitosan applications. Indo American Journal Of Pharm Research.2013 : 3 (12).
Crini G, Badot PM, Guibal E : Chitine et chitosane : du biopolymère à l’application, Presses Univ. Franche-Comté, 2009.

Les solutions HUMER

Nos solutions HUMER contenant du Chitosan

2019-12-04T13:50:13+01:00

D’autres cookies sont utilisés pour vous offrir une meilleure expérience, vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.