Nos conseils/Gorge irritée, toux, voies respiratoires encombrées, comment se soigner de manière naturelle ?

Gorge irritée, toux, voies respiratoires encombrées, comment se soigner de manière naturelle ?

La saison hivernale met souvent notre organisme à rude épreuve. Affaiblissement des défenses naturelles, fatigue et baisse d’énergie : le terrain propice pour que les désagréments de la saison froide s’installent. Gorge irritée, toux et voies respiratoires encombrées, bien que bénins, ils peuvent vite entraver votre quotidien. 

Comment se soigner de manière naturelle ?
Vous pouvez calmer votre gorge irritée par des gestes simples :
– boire beaucoup d’eau, par petites gorgées, pour calmer la douleur et pour s’hydrater
– ne pas s’exposer au froid
– faire un gargarisme à l’eau salée : ce remède maison peut aider à soulager le mal de gorge
– sucer des pastilles disponibles en pharmacie, la production de salive calme l’inflammation
– prendre du miel qui adoucit la gorge
– aérer souvent vos lieux de vie pour éliminer les agents infectieux ou allergisants
– ne pas forcer la voix ou se racler la gorge, cela augmenterait la douleur

Contre la toux et les voies respiratoires encombrées, plusieurs alliés sont à votre portée :
– prendre une infusion au thym, une plante aromatique  qui aide à apaiser les voies respiratoires

– éviter de fumer et s’éloigner des endroits enfumés
– éviter les irritants qui peuvent déclencher ou prolonger la toux (parfums, aérosols)
– si vous toussez la nuit, surélevez votre tête avec des oreillers
– la prise de miel peut avoir un effet adoucissant sur la gorge, essentiellement avant le coucher
– si votre toux est grasse : ne prenez pas d’antitussifs
– votre toux est sèche : demandez conseil à votre pharmacien, il vous indiquera quel antitussif prendre si vous le souhaitez. Attention certains médicaments sont contre-indiqués chez l’enfant, chez l’adolescent, la femme enceinte et chez certains adultes, lisez-bien la notice

Dans quels cas dois-je consulter mon médecin traitant ?
– Si votre état ne s’améliore pas après cinq jours d’automédication (deux jours chez l’enfant).
– Si une fatigue importante persiste plus d’une semaine
– Si vous présentez d’autres symptômes : vomissements, maux de tête…
– Si un enfant ou un adulte a une fièvre supérieure à 38,5°C pendant plus de 3 jours, des symptômes persistant au-delà de 7 jours, inhabituels ou inquiétants : gonflement d’une paupière, maux de tête importants, difficultés respiratoires, douleurs à l’oreille, rougeurs ou taches sur la peau, etc…
– Si votre toux perturbe vos activités quotidiennes
– Si vous toussez toujours au bout de trois semaines
– SI votre toux s’aggrave progressivement ou devient chronique

Assurance Maladie / Site Web Ameli.fr : Mal de gorge : que faire ? MAJ 14/11/2019
https://www.ameli.fr/bas-rhin/assure/sante/themes/mal-gorge/que-faire-consultation-medicale
Assurance Maladie / Site Web Ameli.fr : Comment calmer la toux et quand consulter ? MAJ 14/11/2019 :https://www.ameli.fr/bas-rhin/assure/sante/themes/toux/calmer-toux-cas-faut-consulter

Les solutions HUMER

Nos solutions HUMER pour la gorge

Nos solutions HUMER pour la toux et les bronches

2019-12-04T14:18:03+01:00

D’autres cookies sont utilisés pour vous offrir une meilleure expérience, vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.